Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Inévitablement, difficile de ne pas penser à Friends , de ne pas l’avoir toujours en tête en regardant How I met your mother ; souvenirs trop présents, atmosphère trop précise, répliques trop cultes (le "Legendary!" ne fait pas le poids face au vraiment...

Lire la suite
Tag(s) : #Séries

Horizons du cinéma français 7/7 - Suspens intimist e Derrière les apparences d’une intrigue linéaire conduisant à un inéluctable dénouement, froid et sévère, Chabrol excelle à rendre compte d’un désordre imperceptible, insondable dans son jugement possible....

Lire la suite
Tag(s) : #Cycles

Après Nos jours heureux, sympathique revival sur les colonies de vacances, Éric Toledano et Olivier Nakache s’attaquent à un autre genre de sujet prompt à satisfaire correctement la masse et les sacro-saintes relations familiales avec la légèreté subtile...

Lire la suite
Tag(s) : #Films

Horizons du cinéma français 6/7 - Étude psychologiqu e A u presque crépuscule de sa vie, Frenhofer, peintre réputé et las, accepte de reprendre une ancienne toile qu’il n’avait pu achever, "La belle noiseuse", avec comme modèle non plus Liz, son épouse...

Lire la suite
Tag(s) : #Cycles

Pour ceux (dont je fais partie) ne connaissant pas grand-chose à la vaste et nébuleuse mythologie trekkienne, mais plus certainement à l’univers de ce petit malin de J. J. Abrams, cet antépisode de Star Trek donne le sentiment d’un gigantesque pudding...

Lire la suite
Tag(s) : #Films

Horizons du cinéma français 5/7 - Polar d’actio n Huis clos survolté ou cauchemar claustrophobe ? Hommage carpenterien ou western urbain ? Finalement un peu de chaque, en tout cas action minimale pour un maximum d’effets, Florent Emilio Siri faisant de...

Lire la suite
Tag(s) : #Cycles

Je dois l’avouer : comme certains (beaucoup ?), je n’ai lu aucun des tomes de la trilogie culte de Stieg Larsson. Cette critique ne met donc pas en parallèle, à tous points de vue (narration, personnages, événements…), les romans et le film, mais se base...

Lire la suite
Tag(s) : #Films

Los Angeles, 2019. Il y a, dès l’ouverture du film, le saisissement d’une représentation solennelle, vision tétanisante d’une ville devenue mégapole vorace, un océan noir, cloaque industriel hérissé de torchères géantes dévoilé dans toute sa magnificence...

Lire la suite
Tag(s) : #Films