Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Plus (dé)culotté, plus drôle et pertinent, dans un presque même genre (amour, liberté et musique), que Good morning England , ce sympathique Hôtel Woodstock porte un regard attendri et loufoque sur la mise en place titanesque du concert mythique de 1969....

Lire la suite
Tag(s) : #Films

Palmes d’or légendaires 7/7 - 200 9 A llemagne du Nord, à la veille de la première guerre mondiale. Un petit village protestant est en proie à d’étranges événements punitifs et vindicatifs (accidents, mort, sévices corporels). On tente de les comprendre,...

Lire la suite
Tag(s) : #Cycles

Palmes d’or légendaires 6/7 - 2003 G us Van Sant, s'inspirant stylistiquement du fascinant téléfilm Elephant d'Alan Moore, et aussi de l'œuvre entière, marmoréenne, du cinéaste hongrois Béla Tarr, livre sa représentation poétique d'un carnage ici purement...

Lire la suite
Tag(s) : #Cycles

Continuant à explorer les joyeux méandres du couple (ses crises, son évolution, ses libertés, sa fantaisie), les frères Larrieu s’amusent une nouvelle fois à prendre les chemins de traverse pour narrer les relations inaltérables de l’homme et de la femme....

Lire la suite
Tag(s) : #Films

Palmes d’or légendaires 5/7 - 1998 Moins réussi, mais plus accessible, que Le regard d’Ulysse ou Le pas suspendu de la cigogne (les chefs-d’œuvre d’Angelopoulos), L’éternité et un jour évoque Proust perdu chez les Balkans dans l’image de cet écrivain...

Lire la suite
Tag(s) : #Cycles

Palmes d’or légendaires 4/7 - 1994 D avantage que Sailor et Lula , et parce que Tarantino n’était pas encore tout à fait un réalisateur culte ni un auteur confirmé comme Lynch, Pulp fiction est réellement la palme d’or la plus surprenante de l’ensemble...

Lire la suite
Tag(s) : #Cycles