Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mineurs 27

Tristan Aurouet change complètement de registre, huit ans après le pas vraiment drôle Narco, pour fricoter cette fois-ci avec le thriller en mode glauque, mais tout aussi mauvais finalement qu’un épisode de ces séries policières françaises pourries dont l’ambition zéro semble être, malheureusement, la principale et unique caractéristique. Mineurs 27 commence pourtant bien, sorte de chronique évaporée sur l’adolescence teintée d’un soupçon de trouble (rivalités amoureuses, prostitution, pédophilie). Chaleur d’été, corps désirables, premiers émois, mal qui rôde, le film parvient à distiller un imperceptible malaise qui fait son effet au moins les vingt premières minutes.

Puis après ça s’évente, ça se gâte, Mineurs 27 tourne alors au brouet fumeux mal ficelé, confus, rasoir. Les enjeux deviennent inintéressants, les personnages plus vraiment captivants et pas mal de scènes virent au convenu, voire au ridicule, gangrenées par des prestations d’acteurs en roue libre (les frères Lellouche, entre autres, consternants en mongolitos des provinces) et des dialogues indigents qu’on dirait écrits par un bachelier le lendemain de sa première cuite (la scène en prison entre Wilson et sa mère, un must : on se croirait dans un épisode de Plus belle la vie ou Sous le soleil).

C’est dommage parce que Mineurs 27 est une alléchante proposition esthétique (cadrages soignés, format carré, belles lumières, son travaillé), mais complètement desservie par une intrigue longuette et ramollo. Le projet était intrigant, mais ne tient absolument pas la route sur la durée, sombrant corps et âme dans un abîme narratif. Pas sûr que dans huit ans, nous soyons une fois de plus au rendez-vous pour la nouvelle reconversion cinématographique d’Aurouet (comédie musicale ? Film d’horreur ? Biopic sur ma boulangère ?…). Pas grand-chose à en dire donc, parce que pas grand-chose à en retenir ou à vanter éventuellement.

Mineurs 27
Tag(s) : #Films

Partager cet article

Repost 0