Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Six feet under , ou l'art du trépas à la vie, à la mort. Fleuron céleste, immanquable dans le ciel, le must de HBO et de la création télévisuelle qui évoque la mort pour exalter la vie dans ce qu’elle a de plus simple, de plus précieux et de plus absurde....

Lire la suite
Tag(s) : #Séries

Vie rêvée d’un ange, idéal exalté dans le moelleux d’un songe, ou bien cauchemar sans limite d’une starlette de pacotille, vision noire et tourmentée du cinéma, Mulholland Drive est tout cela à la fois. David Lynch, en illusionniste génial, mélange les...

Lire la suite
Tag(s) : #Films

Big love , après Les Sopranos et Six feet under , est la nouvelle, étrange et improbable série de HBO s’immisçant, une fois de plus, au cœur de la famille américaine. Fi des mafieux du New Jersey et des croque-morts de Los Angeles, c’est au tour des Mormons...

Lire la suite
Tag(s) : #Séries

Choc, claque, affront comme un crachat. Scandale, nausée, railleries au kilomètre. Mais d'abord puissance lourde d’un riff électrique, beauté écorchée vive, impression d’un matin blême sur les ravages d’une guérilla secrète où l’amour est en ruines, à...

Lire la suite
Tag(s) : #Films

Terres inconnues ou terres promises, chevaux dans les grains du soleil, rencontres essentielles, marées mortes, trains en transe, babas, bobos, bus magique comme une tombe idéale… À travers le périple sans retour de Christopher, vu comme un geste épique...

Lire la suite
Tag(s) : #Films

No country for old men signe le retour fracassant des frères Coen qui, depuis The big Lebowski, n’avaient réalisé que des travaux mineurs, insignifiants et/ou inoffensifs. No country for old men , diamant sauvage et poussiéreux, s’impose comme le dernier...

Lire la suite
Tag(s) : #Films

Début octobre 2007, Arte diffusait un terrible reportage lors d’une semaine thématique intitulée Démocratie pour tous. Un taxi pour l’enfer enquêtait sur la mort d'un jeune conducteur de taxi nommé Dilawar. Vendu comme terroriste par des miliciens Afghans...

Lire la suite
Tag(s) : #Films

Ultra-conceptuelle, la série Day break s’amuse à compiler emprunts télévisuels et cinéphiliques (actuels ou plus anciens) pour en faire un show futé et captivant. Fondamentalement, le scénario n’a rien d’exceptionnel, l’enquête est classique, vue ailleurs...

Lire la suite
Tag(s) : #Séries

Le film d’Eran Kolirin a les défauts de ses qualités : sa retenue et son comique minimaliste à la Suleiman ou à la Tati finissent par créer un manque de rythme et d’envergure patent, même si le mode mineur sied très bien au film qui ne cherche, à aucun...

Lire la suite
Tag(s) : #Films

Série subversive et (presque) anti-consensuelle, Nip/Tuck suit le parcours de deux chirurgiens plastiques à Miami (puis Los Angeles) entre peines de cœurs et coucheries, problèmes familiaux et paternité difficile, clients déjantés et opérations esthétiques...

Lire la suite
Tag(s) : #Séries

Le film de James Gray a souvent été comparé à une tragédie shakespearienne ; il semblerait plus juste de le rapprocher d’une tragédie biblique où la quête de rédemption sert d'inspiration à une intrigue classique de démantèlement d’un gang. La description...

Lire la suite
Tag(s) : #Films

Boyle a raté son grand film de science-fiction en s’égarant dans les méandres de références inévitables, citées uniquement pour ce qu’elles représentent dans le panthéon des œuvres cultes, et non pas pour ce qu’elles avaient à dire sur le monde et ses...

Lire la suite
Tag(s) : #Films

Il y a d’abord Tommy Lee Jones et son visage, emprunt de toute une vie passée, sillonné d’une cartographie existentielle et intime, incroyable parchemin à fleur de peau qui semble inflexible, insensible à tant de découvertes et de désillusions sur un...

Lire la suite
Tag(s) : #Films

C'est ce qu'on appelle un chef-d’œuvre, simplement, et c'est évident pour ceux qui l'auront vu (et qui ne s'en sont jamais remis) . Et puisque s'en est un, de chef-d’œuvre, ce sera donc celui de Peter Greenaway, baroque et imposant, fastueux jusqu'à la...

Lire la suite
Tag(s) : #Films

Farmington, quartier dur de Los Angeles, loin des dorures de Beverly Hills et de la frime de Malibu. Zone désoeuvrée, défavorisée, violente, un chaos existentiel permanent sans pitié pour les faibles et les hésitants, broyés par une logique illogique...

Lire la suite
Tag(s) : #Séries

Où va Cronenberg ? Depuis Crash, le cinéaste semble s’affadir. Après un tel sommet cinématographique, il est sans doute plus difficile de prolonger un élan créatif si intense sans forcément redescendre à un moment ou un autre vers des œuvres moins accomplies...

Lire la suite
Tag(s) : #Films

C’est une balade élégiaque, une oraison, l’étude naturaliste d’un chant du cygne qui préfère rêver les raisons de la mise à mort d’un mythe plutôt que celles qui l’ont construit, et sans que ces raisons ne soient d’ailleurs définies ou même explicitées....

Lire la suite
Tag(s) : #Films

Ode à la décrépitude, à la maladie, autoportrait faussement impudique, cru et théâtral : derrière ce titre à la Mylène Farmer, Nolot raconte le quotidien terne d’un homosexuel de 58 ans et décrit celui d’un milieu (en le généralisant à peine) où le désir...

Lire la suite
Tag(s) : #Films

Suite crade et agressive du brillant 28 jours plus tard de Danny Boyle, le 28 semaines plus tard de Juan Carlos Fresnadillo surpasse en férocité et en intensité son prédécesseur. Sûrement parce que Boyle ratait plus ou moins la dernière partie de son...

Lire la suite
Tag(s) : #Films

Troisième volet des péripéties amnésiques de Jason Bourne, La vengeance dans la peau, agréable et sans surprise, souffre d’une redondance esthétique et scénaristique trop évidente avec le deuxième volet. Sans doute aurait-il fallu confier le projet à...

Lire la suite
Tag(s) : #Films

Dexter cultivait, dès le départ, trop de désirs, trop d’attentes (sujet intrigant, mélange de gore et d’humour noir) et trop d’enjeux (l’après Six feet under pour Michael C. Hall, la consécration pour Showtime avec Sleeper cell , Weeds et Californication...

Lire la suite
Tag(s) : #Séries
<< < 10 20 30 40 50 51 52 > >>