Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Au son des muezzins envoûtants de Bagdad, quelques hommes, proies et non conquérants d’une guerre absurde, ont pour mission de désamorcer des engins explosifs en plein cœur d’un chaos plus implacable encore que leur tâche quasi suicidaire. Kathryn Bigelow...

Lire la suite
Tag(s) : #Films

Après le récent et magnifique Boy A , voici une fois encore l’expression à vif d’une adolescence en bazar, en plein cœur d’une Angleterre précaire et douloureuse. La sinistre condition sociale anglaise, presque un genre cinématographique en soi, n’est...

Lire la suite
Tag(s) : #Films

La dimension symbolique, la constatation sociale, presque trop simpliste, du scénario de District 9 (du moins dans sa première demi-heure), font pleinement écho aux soubresauts de notre actualité au fil du temps, des pays et des gouvernements (apartheid,...

Lire la suite
Tag(s) : #Films

Qu’y a-t-il sincèrement à sauver de ce remugle filmique provenant d’une décharge hollywoodienne pour décérébrés, aussi agréable et tentant que peut l’être (rayez les mentions inutiles) : A - Une serviette mouillée à la sortie de la douche. B - Un séminaire...

Lire la suite
Tag(s) : #Films

"Je reprends des forces avec lui (…) Je me sens vivant…" reconnaît Aaron face au rabbin de sa communauté, et évoquant son attachement au jeune Ezri. Son regard doux et mélancolique à la fois reflète pleinement ses états d’âme, ses contradictions et les...

Lire la suite
Tag(s) : #Films

Pour ceux qui connaissent New York (et s’en émerveillent sans cesse), les vues superbes de cette ville hors norme, hors du monde, servant d’entre-deux scènes à chaque épisode, sont un vrai plaisir des yeux et une invitation à y repartir presque immédiatement....

Lire la suite
Tag(s) : #Séries

Ces derniers temps, certains cinéastes ont investi l’univers carcéral pour en sublimer la condition et les perspectives, y déceler à l’instinct, à l’envi aussi, les fulgurances et éventuelles leçons de vie. Cela a été le cas, rare et déchirant, pour Steve...

Lire la suite
Tag(s) : #Films

Plus (dé)culotté, plus drôle et pertinent, dans un presque même genre (amour, liberté et musique), que Good morning England , ce sympathique Hôtel Woodstock porte un regard attendri et loufoque sur la mise en place titanesque du concert mythique de 1969....

Lire la suite
Tag(s) : #Films

Palmes d’or légendaires 7/7 - 200 9 A llemagne du Nord, à la veille de la première guerre mondiale. Un petit village protestant est en proie à d’étranges événements punitifs et vindicatifs (accidents, mort, sévices corporels). On tente de les comprendre,...

Lire la suite
Tag(s) : #Cycles

Palmes d’or légendaires 6/7 - 2003 G us Van Sant, s'inspirant stylistiquement du fascinant téléfilm Elephant d'Alan Moore, et aussi de l'œuvre entière, marmoréenne, du cinéaste hongrois Béla Tarr, livre sa représentation poétique d'un carnage ici purement...

Lire la suite
Tag(s) : #Cycles

Continuant à explorer les joyeux méandres du couple (ses crises, son évolution, ses libertés, sa fantaisie), les frères Larrieu s’amusent une nouvelle fois à prendre les chemins de traverse pour narrer les relations inaltérables de l’homme et de la femme....

Lire la suite
Tag(s) : #Films

Palmes d’or légendaires 5/7 - 1998 Moins réussi, mais plus accessible, que Le regard d’Ulysse ou Le pas suspendu de la cigogne (les chefs-d’œuvre d’Angelopoulos), L’éternité et un jour évoque Proust perdu chez les Balkans dans l’image de cet écrivain...

Lire la suite
Tag(s) : #Cycles

Palmes d’or légendaires 4/7 - 1994 D avantage que Sailor et Lula , et parce que Tarantino n’était pas encore tout à fait un réalisateur culte ni un auteur confirmé comme Lynch, Pulp fiction est réellement la palme d’or la plus surprenante de l’ensemble...

Lire la suite
Tag(s) : #Cycles

Sacha Baron Cohen a troqué la grosse chaîne en or qui brille (Ali G) contre la moustache brune et broussailleuse (Borat), puis cette même moustache contre la mèche blonde et décolorée (Brüno). Chéri, pendant que tu y es, tu oublies aussi le costume gris...

Lire la suite
Tag(s) : #Films

Palmes d’or légendaires 3/7 - 1990 Avec Pulp fiction , voici sans doute la palme d’or la plus rock’n’roll du Festival de Cannes (la première scène de Sailor et Lula met directement dans l’ambiance, sanglante, outrée et tapageuse), probablement parce que...

Lire la suite
Tag(s) : #Cycles

C’est un uppercut dans tes yeux, un uppercut dans ta gueule. C'est une bravade cinématographique qui secoue sans ménagement (et c’est tant mieux), peut-être aussi un exercice de style perçu, par quelques réfractaires, comme vain et prétentieux, mais un...

Lire la suite
Tag(s) : #Films

Quoi de neuf sous le ciel trop gris de Poudlard ? Pas grand-chose cette fois-ci, et ce qu’il y a même de tristement ironique dans ce nouvel épisode cinématographique du sorcier à lunettes, c’est que David Yates avait plutôt bien réussi l’adaptation de...

Lire la suite
Tag(s) : #Films

"Qu’est-ce que tu ferais si je mourrais aujourd’hui ?" lui hurle-t-il avant de s’éloigner, sans attendre sa réponse. "Je mourrais demain" dit-elle enfin dans un murmure. Sublime exergue, exergue d’un amour filial impossible qui emporte tout en quelques...

Lire la suite
Tag(s) : #Films

Que l’aventure déploie ses larges efforts au fond d’un placard (Monstres et Cie), dans une chambre à coucher (Toy story) ou des cuisines parisiennes (Ratatouille), Pixar a toujours eu le chic pour nous proposer de superbes voyages pleins d’énergie et...

Lire la suite
Tag(s) : #Animation

Palmes d’or légendaires 2/7 - 198 4 D ésert immense sous l’incandescence d’un soleil trompeur, élans meurtris de poussière et de sable, et un homme seul qui se traîne, vagabonde après avoir couru trop longtemps jusqu’à vouloir complètement disparaître....

Lire la suite
Tag(s) : #Cycles

Est-il possible qu’Arrested development soit, avec The comeback , la meilleure série comique du monde, et même de tous les temps ? La plus pertinemment drôle, la plus caustique et la plus déjantée ? En seulement trois saisons (la Fox ayant décidé d’arrêter...

Lire la suite
Tag(s) : #Séries