Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Soudain le vid e Il y a une première fois à tout, dit-on. Le premier baiser, le premier râteau, la première désillusion ou le premier amour… De ma vie toute entière de cinéphile aguerri, j’ai, sans relâche, mis un point d’honneur à ne jamais quitter la...

Lire la suite
Tag(s) : #Cinéma asiatique

C’est donc ça la Chine aujourd’hui. Nous, on en était resté aux clichés, aux évidences : les moches mégalopoles comme des fourmilières, les villes ouvrières déshumanisées, les paysages déprimants et gris, l’horizon plombé, les mines de charbon et les...

Lire la suite
Tag(s) : #Cinéma asiatique, #Cannes 2013

Un mot. Il existe un mot qui résume à lui seul le nouveau film de Bong Joon-ho, c’est déconcertant (foutraque éventuellement). Déconcertant dans sa genèse qui, à l’instar du brillant Stoker de Park Chan-wook, a tout du mirage cinématographique, du projet...

Lire la suite
Tag(s) : #Cinéma asiatique

Sean Ellis s’est fait connaître d’un assez large public avec le plutôt réussi Cashback en 2006, puis beaucoup moins avec Broken en 2008, sauvé en entier par Lena Headey que les amateurs de Game of thrones connaissent bien désormais (Cersei Lannister,...

Lire la suite
Tag(s) : #Cinéma asiatique

Le film part mal, vraiment très mal : c’est joué moyen, à la limite de l’amateurisme, c’est visuellement laid, c’est rythmé n’importe comment, c’est sinistre et on s’ennuie ferme. On espère un sursaut à un moment, assez rapidement en fait, mais pas grand-chose...

Lire la suite
Tag(s) : #Cinéma asiatique

L’amour en morceaux, hagard, physique, éparpillé à nouveau, c’est ce qui fascine Lou Ye depuis ses débuts avec Weekend lover (rivalités masculines pour le cœur d’une jeune fille), de la place Tiananmen d’ Une jeunesse chinoise au Paris strié de Love and...

Lire la suite
Tag(s) : #Cinéma asiatique, #Cannes 2012

Barouf d'enfer dans pas mal de festivals, porté au pinacle par une presse (trop ?) enthousiaste, loué comme LE renouveau du cinéma d’action et tourné en Indonésie par un réalisateur gallois avec des stars locales en arts martiaux, The raid réussit donc...

Lire la suite
Tag(s) : #Cinéma asiatique

Bong Joon-ho (Memories of murder, Mother avec, faut-il encore le rappeler, l’une des plus belles séquences d’ouverture au monde), Kim Jee-woon (A bittersweet life, J’ai rencontré le diable ), Park Chan-wook (Old boy, Thirst ) et Kim Ki-duk (L’île, Locataires),...

Lire la suite
Tag(s) : #Cinéma asiatique

De l'amour et des bleus, frôlements et bruissements d'une passion bancale, totale mais de travers, jamais des mêmes tenants. D'ailleurs, ça commence plutôt mal entre Hua et Mathieu, par un coup au hasard, une rencontre pas évidente, une drague pas terrible,...

Lire la suite
Tag(s) : #Cinéma asiatique

Le nouveau film de Kim Jee-woon, succès et scandale émérites en Corée, semble affronter, compléter en même temps The murderer . Les deux films, en tout cas, disent et observent chacun la damnation dévorante vers laquelle l’individu se dirige à grands...

Lire la suite
Tag(s) : #Cinéma asiatique

Après le choc, après la claque sensationnelle que fût, en 2009, The chaser, Na Hong-jin récidive dans le très haut de gamme avec une œuvre plus puissante, plus ébouriffante encore que le film qui le fit connaître sur la scène internationale. Reprenant...

Lire la suite
Tag(s) : #Cinéma asiatique, #Cannes 2011

Avec ses airs droits et dignes de Liste de Schindler chinois (le film revient sur la prise et le massacre de la ville de Nankin en 1937 perpétrés par l’armée japonaise), City of life and death est un (trop) parfait "devoir de conscience" a priori inattaquable...

Lire la suite
Tag(s) : #Cinéma asiatique

Après Oncle Boonmee , voici un nouveau navet oriental sans vraiment de goût, simplement fade et douceâtre. The housemaid, remake d’un classique coréen quasi-intouchable (pour situer, ce serait comme oser refaire, en France, Quai des brumes ou Les enfants...

Lire la suite
Tag(s) : #Cinéma asiatique

À vouloir résumer, en quelques mots, le scénario du nouveau film de Lou Ye, la certitude d’un mélo moderne et complexe transparaît alors plus sûrement que celle de deux corps qui s’enlacent, souvent, à la faveur des pénombres clandestines. Et celle aussi...

Lire la suite
Tag(s) : #Cinéma asiatique

Elle marche dans un champ de blé, trace un chemin qu'elle paraît craindre, puis s’arrête et danse magnifiquement, face à nous, sur une musique superbe, sorte de valse-tango enivrante, envoûtante (et c’est sans doute là l’une des plus belles séquences...

Lire la suite
Tag(s) : #Cinéma asiatique

Ce fut, avec Antichrist et Enter the void , l'une des sensations choc du dernier Festival de Cannes. Kinatay , interminable, inaccessible cauchemar nocturne d'un jeune étudiant de police, interroge la part d’ombre intime que chacun peut être amené à embrasser...

Lire la suite
Tag(s) : #Cinéma asiatique

Quand Park Chan-wook revisite le Thérèse Raquin de Zola à la sauce gore , cela donne Thirst , chaos inégal et déjanté, contrariant et jouissif. Cette histoire tourmentée d’adultère, d’amants maudits, de passion et de possession, enchevêtrée à celle d’un...

Lire la suite
Tag(s) : #Cinéma asiatique

Quelque part dans un désert de Mandchourie, entre Jackie Chan et Sergio Leone, Benny Hill et les fantômes du western bis italien, Kim Jee-woon s'amuse à compiler, dynamiter et revisiter plusieurs pans de tout un cinéma de genre qui fit, chez d'autres,...

Lire la suite
Tag(s) : #Cinéma asiatique

Memories of murder, le précédent film de Bong Joon-ho, s’élaborait par rapport à une référence de base (le thriller), puis se déconstruisait en plusieurs "styles" (la farce, le suspens, la satire politique) pour former, de fait, une œuvre mille-feuilles...

Lire la suite
Tag(s) : #Cinéma asiatique
<< < 1 2