Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C’est là un film autoritaire, c’est un film pas aimable, peu engageant, et qui ressemblerait à un crissement de craie qui dure, à une écharde plantée violemment sous un ongle. C’est pourtant une grande œuvre sur la définition du désir (et son rapport...

Lire la suite
Tag(s) : #Films

Du grand roman d’anticipation de Wells, Spielberg en a extrait une charge antipatriotique brutale liée à une reconquête familiale nécessaire. Mêlant l’intime au spectaculaire, le personnel au global, le film s’en trouve émotionnellement (et structurellement)...

Lire la suite
Tag(s) : #Films

Comment ne pas encenser un film qui démarre par une dizaine de "Fuck!" scandée sur un réveil en fanfare ? Quatre mariages et un enterrement , comédie romantique malicieuse et parfaite, s’amuse dès son ouverture à subvertir LE happy end par excellence...

Lire la suite
Tag(s) : #Films

Adaptation ratée et sans intérêt de l’œuvre culte de Bret Easton Ellis qui va jusqu’à la décrédibiliser parce qu’elle y expose, très superficiellement, ses thèmes profonds et fédérateurs, en faisant conséquemment un roman complaisant et vain. American...

Lire la suite
Tag(s) : #Films

Avec True lies , Piège de cristal est sans doute le meilleur film d’action des années 80-90, vif, spectaculaire et drôle, même si l’humour ne s’accorde pas toujours à certaines scènes du film (voire même à son ensemble), à l'opposé du film de James Cameron...

Lire la suite
Tag(s) : #Films

Retour sur les écrans français pour Greenaway, 9 ans après 8 femmes ½. Entre-temps, il a réalisé un vaste projet multimédia, Les valises de Tulse Luper, resté inédit en France. La ronde de nuit revient à une forme plus classique de long-métrage et le...

Lire la suite
Tag(s) : #Films

Immense fleuve boueux porté par un souffle sec, There will be blood a des allures faustiennes dépouillées, des envolées rêches à la Kubrick. Houston et Malick sont également convoqués dans cette vision sans pitié d’une humanité réduite à néant. Le film...

Lire la suite
Tag(s) : #Films

En confrontant l’Américain bas de gamme aux stéréotypes du film noir, Blood simple dynamite les figures imposées du genre dans un exercice de style brillant et sereinement chaotique. Il y a bien là un mari encombrant, une femme fatale (malgré elle), un...

Lire la suite
Tag(s) : #Films

Espèce d’arnaque cinéphilique, Cloverfield déçoit beaucoup par rapport à l’attente savamment orchestrée et sa bande-annonce qui promettait une œuvre originale. Au final, le film ressemble à une bouillie pré-pubère pseudo-novatrice n’arrivant pas à se...

Lire la suite
Tag(s) : #Films

Vie rêvée d’un ange, idéal exalté dans le moelleux d’un songe, ou bien cauchemar sans limite d’une starlette de pacotille, vision noire et tourmentée du cinéma, Mulholland Drive est tout cela à la fois. David Lynch, en illusionniste génial, mélange les...

Lire la suite
Tag(s) : #Films

Choc, claque, affront comme un crachat. Scandale, nausée, railleries au kilomètre. Mais d'abord puissance lourde d’un riff électrique, beauté écorchée vive, impression d’un matin blême sur les ravages d’une guérilla secrète où l’amour est en ruines, à...

Lire la suite
Tag(s) : #Films

Terres inconnues ou terres promises, chevaux dans les grains du soleil, rencontres essentielles, marées mortes, trains en transe, babas, bobos, bus magique comme une tombe idéale… À travers le périple sans retour de Christopher, vu comme un geste épique...

Lire la suite
Tag(s) : #Films

No country for old men signe le retour fracassant des frères Coen qui, depuis The big Lebowski, n’avaient réalisé que des travaux mineurs, insignifiants et/ou inoffensifs. No country for old men , diamant sauvage et poussiéreux, s’impose comme le dernier...

Lire la suite
Tag(s) : #Films

Début octobre 2007, Arte diffusait un terrible reportage lors d’une semaine thématique intitulée Démocratie pour tous. Un taxi pour l’enfer enquêtait sur la mort d'un jeune conducteur de taxi nommé Dilawar. Vendu comme terroriste par des miliciens Afghans...

Lire la suite
Tag(s) : #Films

Le film d’Eran Kolirin a les défauts de ses qualités : sa retenue et son comique minimaliste à la Suleiman ou à la Tati finissent par créer un manque de rythme et d’envergure patent, même si le mode mineur sied très bien au film qui ne cherche, à aucun...

Lire la suite
Tag(s) : #Films

Le film de James Gray a souvent été comparé à une tragédie shakespearienne ; il semblerait plus juste de le rapprocher d’une tragédie biblique où la quête de rédemption sert d'inspiration à une intrigue classique de démantèlement d’un gang. La description...

Lire la suite
Tag(s) : #Films

Boyle a raté son grand film de science-fiction en s’égarant dans les méandres de références inévitables, citées uniquement pour ce qu’elles représentent dans le panthéon des œuvres cultes, et non pas pour ce qu’elles avaient à dire sur le monde et ses...

Lire la suite
Tag(s) : #Films

Il y a d’abord Tommy Lee Jones et son visage, emprunt de toute une vie passée, sillonné d’une cartographie existentielle et intime, incroyable parchemin à fleur de peau qui semble inflexible, insensible à tant de découvertes et de désillusions sur un...

Lire la suite
Tag(s) : #Films

C'est ce qu'on appelle un chef-d’œuvre, simplement, et c'est évident pour ceux qui l'auront vu (et qui ne s'en sont jamais remis) . Et puisque s'en est un, de chef-d’œuvre, ce sera donc celui de Peter Greenaway, baroque et imposant, fastueux jusqu'à la...

Lire la suite
Tag(s) : #Films

Où va Cronenberg ? Depuis Crash, le cinéaste semble s’affadir. Après un tel sommet cinématographique, il est sans doute plus difficile de prolonger un élan créatif si intense sans forcément redescendre à un moment ou un autre vers des œuvres moins accomplies...

Lire la suite
Tag(s) : #Films

C’est une balade élégiaque, une oraison, l’étude naturaliste d’un chant du cygne qui préfère rêver les raisons de la mise à mort d’un mythe plutôt que celles qui l’ont construit, et sans que ces raisons ne soient d’ailleurs définies ou même explicitées....

Lire la suite
Tag(s) : #Films
<< < 10 20 30 40 41 42 > >>