Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Top articles

  • 10 ans

    05 octobre 2017 ( #Vie du blog )

    Donc voilà, on y est, ça fait dix ans, dix ans aujourd’hui que j’ai commencé mon blog, d'abord sur Blogger (premier article, sommaire et vaseux : The great ecstasy of Robert Carmichael) puis rapatrié sur Allociné avant de migrer, contraint et forcé, sur...

  • 2016 : Sorcières et sentiments

    30 décembre 2016 ( #Tops )

    Du très bon, du bon, du moyen, du mauvais et du vraiment mauvais, mais pas de films exceptionnels encore cette année, tout en demi-teinte (mais meilleure que l’année dernière ). Et puis une année noire aussi avec un monde qui ne tourne pas rond, la mort...

  • La décade prodigieuse

    25 décembre 2009 ( #Tops )

    Classement des 20 meilleurs films des années 2000. 1 / La vie nouvelle (2002 - Philippe Grandrieux) . Me remettrai-je un jour de cette expérience sidérante, de ce vortex sensoriel qui happe vers des ténèbres si éblouissantes ? 2 / Mulholland Drive (2001...

  • 2017 : La La L... euh non, Moonlight

    29 décembre 2017 ( #Tops )

    Comme la dinde, comme le champagne, comme les huîtres, comme la bûche, comme le foie gras, comme les chocolats pas bons offerts pourtant de bon cœur, comme les cartes de vœux ringardes, comme les résolutions à la con, comme les embrassades obligatoires,...

  • 2018 : Elio, Elio, Elio, Elio...

    30 décembre 2018 ( #Tops )

    Fini de rigoler : c’est l’heure fatidique et tant redoutée du top/flop de l’année. Une année ciné plutôt riche en consécrations, en coups d’éclat et en jolies découvertes . Top du top 1 / Call me by your name : "L’ambiance sensuelle, l’harmonie languide...

  • 2019 : Des chiens et des hommes

    31 décembre 2019 ( #Tops )

    Vous reprendrez bien une grosse part de top, non ? Voici les dix films (en tout cas les miens. Et non : Too old to die young n'est pas une série, mais bien un film de treize heures) qui auront marqué cette année cinéma . Top du top 1 / Dogs don't wear...

  • 2010 : Bis repetita

    03 janvier 2011 ( #Tops )

    En 2010, Seuil critique(s) a carrément fait dans la polyglottitude (polyglottage ? Polyglottement ?...) et c’est tant mieux. Entre deux Danois dont un tournant en Écosse, un Argentin à Tokyo en anglais, un film italien avec une actrice anglaise interprétant...

  • 2011 : Kevin forever

    31 décembre 2011 ( #Tops )

    L’année avait assez mal commencé avec trop de mauvais ou moyens films (Tron, Le discours d'un roi , Angèle et Tony...) et, à part Black swan en février, ce fut morne plaine à tous les étages, rien ne venant bousculer nos petits cœurs de cinéphiles exigeants,...

  • 2009 : "Bronson m'a tuer"

    01 janvier 2010 ( #Tops )

    Maintenant que les huîtres et le foie gras et la dinde et les chocolats sont (presque) digérés et que ces p#@*#!s de fêtes de fin d’année sont passées, c’est l’heure de faire les comptes (en toute objectivité et en toute mauvaise foi) entre deux remugles...

  • 2012 : Oslo, 31 décembre

    31 décembre 2012 ( #Tops )

    On s’était plaint de 2011 comme d’une année de cinéma pas terrible, la bonne blague quand même, parce que 2012 sera finalement encore moins terrible. Moins de vrais coups de cœur, moins de claques (deux 5 étoiles l'année dernière contre une seule cette...

  • 2013 : L'année de (presque) tous les navets

    31 décembre 2013 ( #Tops )

    Est-ce qu’on devient plus difficile (plus chiant) avec l’âge, ou plus critique (plus chiant) avec la pratique ? Est-ce pour ces éventuelles raisons que l’on trouve qu’il y a eu, cette année, peu de films parvenant à toucher vraiment et à retourner les...

  • 2014 : Femme seule, hommes affamés

    31 décembre 2014 ( #Tops )

    Il y a Laura, et puis il y a Aaron, Adam, Yves et Joe. C’est elle et ce sont eux qui resteront les visages indélébiles de cette année, partagée entre quelques éclats, beaucoup de bon, de moyen et de surprises ( Only lovers left alive , Maestro , Gone...

  • 2015 : Éclats mous, fiascos durs

    30 décembre 2015 ( #Tops )

    Une année décevante et triste, à tous les niveaux. Espérons que 2016 saura nous surprendre davantage et nous ragaillardir un peu plus, surtout avec la ribambelle de possibles grands films au programme : Les huit salopards (Quentin Tarantino), Elle (Paul...

  • Metropolis

    16 mai 2012 ( #Cycles )

    Ô mon robot 1/7 - 1927 [Critique rédigée par Christophe ] Il n’est pas simple de commenter un film aussi mythique que Metropolis. Tout (et son contraire) a été dit à son sujet, et c’est là le lot des œuvres iconiques. Difficile, par conséquent, de les...

  • Top 10 de la décennie 2009/2019

    28 décembre 2019 ( #Tops )

    Que retenir de cette décennie 2009/2019 ? Quels films, quelles images, quels bouleversements ? Des vélos roulant à l'aube dans les vapeurs d'un extincteur. Tilda Swinton s'échappant vers l'amour au son des accords symphoniques de John Adams. Un baiser...

  • Daft Punk's Electroma

    20 novembre 2012 ( #Cycles )

    Ô mon robot 6/7 - 2006 [Critique rédigée par Fredastair ] Avant-propos : la passion du cinéma que nous partagions, avec Frédéric et d’autres blogueurs, avait permis de tous nous rencontrer et d’échanger autour du septième art, et puis sur d’autres choses...

  • Dans les ténèbres du rêve technologique

    28 juin 2012 ( #Cycles )

    Ô mon robot 3/7 - 2008 [Critique rédigée par Magusneri ] Sur Blade runner , Terminator et Robocop Q ue reste-t-il du cinéma américain des années 80 dans la mémoire de nos rétines ? Pour nombre d’entre nous, une vague de films commerciaux grand public...

  • My tivi is rich

    04 janvier 2010 ( #Tops )

    Ça n’aura, a priori, échappé à personne, mais ce blog ne parle pas uniquement de cinéma. Les séries constituent un univers à part entière fait d’autant de passion et d’originalités scénaristiques que celui du septième art. Depuis le milieu des années...

  • MG dans ton cul #4

    01 janvier 2011 ( #MG dans ta face )

    Il était où MG, à Noël ? On peut savoir pourquoi on n’a pas eu de billet en décembre ? Parce que… Parce que… Tu sais où il était, MG, en décembre ?… Dans-ton-cul ! À Noël, on s’est fourré la dinde. Au Nouvel An, on va fister MG. Fister MG ? Mais vous...

  • Sátántangó

    14 février 2020 ( #Films )

    Pour les cinéphiles purs et durs (et les inconditionnels du cinéaste magyar), Sátántangó, c’est LE film-monstre par excellence. C’est l’œuvre-somme de Béla Tarr, l’indétrônable, l’Olympe dont l’ascension se mérite avec, à la clé, ce sentiment d’avoir...

  • Le silence des agneaux

    10 avril 2020 ( #Films )

    Mise en bouche Avant la sortie, en avril 1991, du Silence des agneaux, le film de serial killer n’avait droit qu’à un dédain critique que peu de films, au fil des décennies, surent éviter, quand d’autres eurent droit à une réhabilitation plus que tardive...

  • Tenet

    28 août 2020 ( #Films )

    Entropie, entropie, est-ce que j’ai une gueule d’entropie ? Christopher Nolan ne peut (ne veut ?) décidément pas faire simple, et on ne lui en voudra pas d’imaginer des rubik’s cubes cinématographiques (et ce dès son premier film, Following, et en mettant...

  • Kuzco, l'empereur mégalo

    16 septembre 2020 ( #Animation )

    Bring it on Ça partait bien, Kuzco, au départ. Il y avait de l’intention, un potentiel, du plein les yeux, et puis tout a méchamment (heureusement ?) capoté (il y a même un documentaire, The sweatbox, qui raconte ça, ce capotage). Nous sommes en 1994,...

  • Enter the void

    15 avril 2010 ( #Films )

    La première partie de cet article, "Un cinéma ininterrompu", est consacrée à l’œuvre de Gaspar Noé, de Carne à Enter the void. La deuxième partie, "Les limbes par-dessus Tokyo", est la critique d’Enter the void. Un cinéma ininterrompu C omment, à quoi...

  • Cendrillon

    30 avril 2010 ( #Cycles, #Animation )

    De l’art animé 2/7 - Disney [Critique rédigée par Palilia ] W alt Disney s'est servi du conte Cendrillon ou la petite pantoufle de verre de Perrault pour en faire un dessin animé sorti sur les écrans en 1950 et il a eu bien raison car, dans la version...

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 > >>