Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Top articles

  • Le cuisinier, le voleur, sa femme et son amant

    14 novembre 2007 ( #Films )

    C'est ce qu'on appelle un chef-d’œuvre, simplement, et c'est évident pour celles et ceux qui l'auront vu (et qui ne s'en sont jamais remis, comme Ari Aster par exemple) . Et puisque s'en est un, de chef-d’œuvre, ce sera celui de Peter Greenaway. Baroque...

  • Les frères Sisters

    21 septembre 2018 ( #Films )

    Ça semblait presque logique que Jacques Audiard se mette un jour à réaliser un western, encore que Dheepan en était déjà un, dans son genre. Forcément, le western c’est un truc de mecs avec de la virilité au kilomètre, avec de la violence et des flingues...

  • Un prophète

    07 septembre 2009 ( #Films )

    Ces derniers temps, certains cinéastes ont investi l’univers carcéral pour en sublimer la condition et les perspectives, y déceler à l’instinct, à l’envi aussi, les fulgurances et éventuelles leçons de vie. Cela a été le cas, rare et déchirant, pour Steve...

  • Free fire

    16 juin 2017 ( #Films )

    À l’époque d’Hugo Cabret, Martin Scorsese s’est intéressé au récent cinéma britannique en général et à Kill list en particulier, s’amourachant alors de Ben Wheatley. De leur union, six ans plus tard, est né ce Free fire que Scorsese produit avec l’énergie...

  • A field in England

    22 septembre 2013 ( #Films )

    En à peine trois ans, Ben Wheatley est devenu l’un des cinéastes contemporains les plus azimutés et les plus intrigants du moment. Si on a le droit de gentiment zapper son premier film, Down terrace (variation mineure sur une famille de mafieux en plein...

  • High-rise

    06 avril 2016 ( #Films )

    Étrangement, J. G. Ballard a été peu adapté au cinéma, et seuls Empire du soleil (en 1987 par Steven Spielberg) et Crash (le chef-d’œuvre de David Cronenberg dont le Frissons, en 1975, peut se voir comme une adaptation opportune d’High-rise) ont eu l’honneur...

  • Kill list

    18 juillet 2012 ( #Films )

    Des sensations, des vertiges et des frissons… Puis encore des sensations à la fin, encore des vertiges quand la réalité resurgit d'un coup ; présent indistinct, lumières qui nous aveuglent, désordre et confusion de ce que l’on a affronté… Comment raconter...

  • A ghost story

    15 décembre 2017 ( #Films )

    C’est une histoire de fantôme, dit le titre, mais c’est d’abord une histoire de nous. De nous face au temps qui passe, de nous face à l’inconnu, de nous face au souvenir de nous (et des autres). C’est une histoire de C et de M qui s’aiment et se déchirent,...

  • Oncle Boonmee, celui qui se souvient de ses vies antérieures

    16 août 2010 ( #Cinéma asiatique )

    C’est amusant la vie, les souvenirs, les pensées lointaines comme ça qui reviennent sans prévenir à nos mémoires, et ce qui est, finalement, plus amusant encore (pour peu que l’on perçoive l’ironie du truc), c’est que, pendant la projection interminable...

  • Bright star

    11 janvier 2010 ( #Films )

    De quand, de quel temps n’avais-je plus connu tel emportement, telle ivresse terrible pour une œuvre ouverte à tant de sublime ? Et dans le transport intact, frémissant, des lumières doucement rallumées, mon cœur s’étreint, s’arrête si précisément ; une...

  • La dernière piste

    24 juin 2011 ( #Films )

    Le western désacralisé, ou contemplatif, ou même métaphysique, devenu désormais un genre en soi (de Jeremiah Johnson au complètement raté True grit , en passant par The proposition ou la série Deadwood), nous offre un nouvel exemple d’œuvre en partie...

  • Une séparation

    15 juin 2011 ( #Films )

    Iran, de nos jours. Nader et Simin décident de se séparer. Nader engage alors une aide-soignante, Razieh, pour s'occuper de son père atteint d’Alzheimer. La jeune femme est enceinte et a accepté ce travail sans l'accord de son mari. Tout va déraper un...

  • Le dos rouge

    24 avril 2015 ( #Films )

    Elle parle de son fils quand, petit, elle l’emmenait dans les musées et lui faisait découvrir monts et merveilles, le confrontant ainsi aux grands artistes, les romantiques, les surréalistes, les expressionnistes et tous les autres, et au syndrome de...

  • Phantom thread

    19 février 2018 ( #Films )

    Tout est feutré dans Phantom thread, magnifiquement, tragiquement feutré, comme étreint dans un taffetas que l’on rajuste, un tissu rare que l’on déploie, un linceul : les gestes et les attitudes, l’existence et les principes, les manières et les attachements....

  • Inherent vice

    06 mars 2015 ( #Films )

    D’abord parler du phénomène Pynchon, Thomas Pynchon. D’abord évoquer l’Arlésienne de la littérature américaine, chimère insaisissable fuyant mascarades et frivolités médiatiques pour ne laisser derrière lui, telle une traînée géante dans la galaxie, que...

  • The master

    11 janvier 2013 ( #Films )

    Paul Thomas Anderson semble s’être trouvé, depuis There will be blood , un langage et un style adéquats (amples, maîtrisés, virtuoses), une thématique (les postulats fondateurs et tumultueux de l’Amérique) et un souffle aussi qui rejoignent ceux, si l’on...

  • Punch-drunk love

    22 janvier 2009 ( #Films )

    Après deux films-fleuves éblouissants (Boogie nights et Magnolia) parsemés de personnages déglingués, de jeux du hasard et d’un destin parfois même post-apocalyptique (le déluge de grenouilles dans Magnolia), et avant sa grande œuvre au noir que sera...

  • There will be blood

    29 février 2008 ( #Films )

    Immense fleuve boueux porté par un souffle sec, There will be blood a des allures faustiennes dépouillées, ou des envolées rêches à la Stanley Kubrick. John Houston et Terrence Malick sont également convoqués dans cette vision sans pitié d’une humanité...

  • Tony Manero

    17 février 2009 ( #Films )

    Raùl (Alfredo Castro, possédé) est un minable danseur aux ongles sales, le regard vide, lâche et mutique (au plus une dizaine de phrases pendant le film), espérant se transcender dans l’appropriation du personnage de John Travolta dans La fièvre du samedi...

  • Ave, César !

    24 février 2016 ( #Films )

    Hollywood, ton univers impayable… Tes starlettes capricieuses, tes jeunes premiers, tes stars ingérables et tes problèmes au kilomètre… Pour les problèmes, pas de problèmes : y’a Eddie Mannix, fixer professionnel capable de gérer en même temps et sans...

  • True grit

    01 mars 2011 ( #Films )

    Qu’est-ce qui cloche vraiment dans True grit ? Pourquoi le film se regarde-t-il d’un œil si morne, sans éclat, tels un joli tableau, une jolie gravure laissant de marbre face à elle parce qu’incapable à procurer un sentiment de contentement, une quelconque...

  • A serious man

    26 janvier 2010 ( #Films )

    D’un creux d’une oreille (filmé comme la création d’un macrocosme) à la vision d’une tornade dévastatrice (qui en serait donc la fin), et dans ce laps de temps très précis, A serious man concrétise l’analyse burlesque, imperceptiblement vertigineuse,...

  • Blood simple

    19 février 2008 ( #Films )

    En confrontant l’Américain bas de gamme aux stéréotypes du film noir, Blood simple dynamite les figures imposées du genre dans un exercice de style brillant et sereinement chaotique. Il y a bien là un mari encombrant, une femme fatale (malgré elle), un...

  • No country for old men

    21 janvier 2008 ( #Films )

    No country for old men signe le retour fracassant des frères Coen qui, depuis The big Lebowski, n’avaient réalisé que des travaux mineurs, insignifiants et/ou inoffensifs. No country for old men , diamant sauvage et poussiéreux, s’impose comme le dernier...

  • 20th century women

    06 mars 2017 ( #Films )

    Et donc il y avait le père, au commencement, et c’est la mère désormais qui a droit aux honneurs. Mike Mills, six ans après Beginners, creuse le sillon d’une espèce d’autobiographie fantasmée, cette fois autour de la figure d’une mère modèle et des souvenirs,...

<< < 10 20 30 40 41 42 43 44 45 46 47 48 > >>